Les types d’interventions en plomberie dont vous-mêmes êtes en mesure de résoudre

Pour certains travaux, vous pouvez vous passer de l’aide du plombier. Apprenez, au travers quelques recommandations pratiques, comment déceler un problème de fuite d’eau via vos canalisations. Ce blog vous sera par ailleurs utile pour le remplacement, l’installation et la pose de petits équipements plomberie.

repérage de fuite : comment faire ?

Une plomberie qui fuit se traduit le plus souvent par une hausse anormale de votre facture d’eau par rapport à votre consommation moyenne. Cela signale la présence d’une fuite via votre système de canalisation.

Stoppez le compteur pendant douze à vingt quatre heures.

Le compteur une fois coupé, notez directement ce qu’il affiche. Faites aussi cela dès la remise en marche. Rapprochez les deux chiffres, déterminez- en l’écart pour connaître précisément la quantité de perte d’eau :

  • Commencez par freiner l’alimentation en eau via le robinet principal se trouvant en aval de votre compteur. Attendez douze à 24 heure avant de le remettre en route.
  • Lisez attentivement le compteur et notez ce qui est écrit dessus ! . L’indication en m3 : c’est la quantité totale d’eau que vous avez consommé. Vous remarquerez facilement les unités en hl, dal et litres alignées à droite de la virgule. Après avoir rouvert le compteur, notez une seconde fois ce qui apparaît sur le compteur au bout de 12 à vingt quatre h puis calculez l’ écart entre les deux chiffres pour connaître exactement combien d’eau vous avez perdu.
  • Remettez l’eau en route , notez le résultat . Faites sortir de l’eau à votre robinet , ne perdez pas votre compteur de vue . Si votre compteur continue à tourner, c’est qu’il y a une fuite quelque part. Notez l’indication finale après l’avoir arrêté une nouvelle fois. Ca y est, vous avez noté ce que votre compteur d’eau a affiché ; il est grand temps de confronter les chiffres et de calculer l’écart pour trouver la valeur exacte de perte de volume d’eau. Pour connaître le débit réel de fuite, il vous faudra diviser le chiffre obtenu par douze ou par 24 selon la durée de la coupure.
  • La fuite est bien présente, le volume et débit réel de fuite sont également connus, il ne vous restera plus alors qu’à inspecter toutes vos installations et robinets pour détecter cette-fois-ci la véritable source de la défaillance du plomberie.

Quelques recommandations utiles en plomberie pour réparer une tuyauterie défectueuse

Un problème de fuite d’eau vous dites ? Il s’agit là forcément d’un raccord ou d’un tuyau défectueux

  • Quand la fuite provient d’une tuyauterie en Cu :

Pour colmater un tuyau en Cu, vous pouvez employer un ruban adhésif spécial « autoamalgamant » ou mastic bi-composant adhésif et durcisseur.

  • Un raccord défectueux a fait grimper votre facture à cause d’une fuite ? comment faire ?

Pour pallier une fuite à ce niveau il vous faudra éventuellement changer de joint.

  • Problème de fuite au niveau d’un tuyau en cuivre ? il suffit d’utiliser un mastic

Première étape : astiquer la conduite. Prenez un torchon et commencez par essuyer la zone fuyante et puis, poncez délicatement le tuyau sur une surface légèrement plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Servez-vous d’ un morceau de toile émeri fine, une laine d’acier fine ou une brosse métallique pour peaufiner le polissage Commencez par scinder le mastic et modelez- le de manière à ce que vous obteniez un boulet de teinte uniforme et huileux . Le mastic peut être appliqué directement sur la conduite une fois prêt. à l’aide de vos doigts, aplatissez le produit sur la zone de fuite que vous avez préalablement abrasée. Fais en sortes que ça tienne . Attribuez le temps de séchage nécessaire pour qu’il sèche et durcisse .

  • Quelques recommandations utiles pour le comblage de tuyau en Cu avec du ruban adhésif spécial :

Nettoyez le tuyau, poncez-le d’abord et séchez-le ensuite en vous servant d’ un sèche-cheveux. Passez directement à la préparation de la bande adhésive à appliquer sur la conduite.

types de reparations où l-intervention du plombier

Que faire en cas de fuite d’eau due à une défectuosité de raccord ?

Une fuite a été détectée au niveau de la bague en PVC. Que faire ? Trois possibilités s’offrent :

  • Remplacez-la si elle est défectueuse.
  • Resserrez-la si elle demeure encore en bon état de marche.
  • Replacez ou remplacez le joint si le problème ne réside pas au niveau de la bague elle-même.

Mastic ou ruban antifuite ? : Quelle solution de bouchage s’adapte à son type de tuyauterie en Cu pour réparer une fuite d’eau

Il est souvent difficile de déceler une fuite. Dans la plupart des cas, elle résulte d’un tuyau défectueux suite à un choc direct par exemple , tout comme le problème peut s’agir d’un gel de tuyaux ou bien encore d’autre facteurs tels que : le soudage de mauvaise qualité , un vice de fabrication, la micro-vibration, l’effet coup de bélier… Les solutions de colmatage à mettre en oeuvre varient selon l’importance de la fuite. Le recours à l’utilisation d’ un mastic ou d’un ruban adhésig autoamalgamant permettra ainsi de remédier un simple suintement. l’assemblage d’un nouveau raccord est nécessaire, pour le cas d’une importante fuite d’eau.

  • Mastic antifuite :

Comprenant deux composants dissociés : adhésif et durcisseur , le mastic antifuite est proposé sous forme de barres ou de tablettes minidoses. Le produit permet un colmatage efficace d’un tuyau en cuivre une fois parfaitement malaxé avec les doigts. le mélange homogène et moelleux ainsi obtenu s’endurcit et comble la zone fuyante.

  • Ruban adhésif antifuite :

Le ruban antifuite adhésif est à distinguer du ruban adhésif électricien car autoamalgamant par nature. Ce ruban assez spécial se fond avec le tuyau une fois qu’on l’applique sur la zone fuyante à colmater.

 Réparer une fuite sur tuyau PVC sans l’intervention d’ un plombier : Les 10 bonnes mesures

  1. Stoppez votre compteur d’eau

Après avoir arrêté le compteur, assurez-vous aussi qu’aucune eau ne traverse en amont de la partie endommagée .

  1. L’opération commence par le balisage de part et d’autre de la partie endommagée du tuyau en PVC. Une fois cela fait, passez immédiatement à sa découpe avec une scie à guichet, une scie à métaux ou une scie égoïne .
  2. Tout le reste des tronçons est à limer

L’usage d’un cutter, d’un papier abrasif ou d’un simple petit couteau s’avère plus efficace que celui d’un ébavureur conventionnel pour limer la surface de contact de votre tuyau fuyant en PVC.

  1. Maintenant, nettoyer les surfaces de contact :

Prenez votre feuille essuie-tout, imbimbez- la d’alcool pour opérer le dégraissage des manchons et aussi des extrémités restantes de la conduite sur une échelle d’environ 3 à cinq cm .

  1. Maintenant place au déglaçage des surfaces de contact :

Pour garantir une bonne adhérence à la colle , il faudra le faire.

  1. Les fragments de tuyau à changer une fois groupés ; Métrez-les !

Il vous faudra d’abord calibrer la partie défectueuse avant de l’ôter du tuyau. De la longueur obtenue, vous devez encore soustraire un cm.

  1. Le nouveau tronçon de tuyau doit-être sectionné :

Préparez votre nouveau tube , insérez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Repérez la longueur des zones de coupe avec un stylo-feutre. Prenez votre scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet ; commencez par morceler votre tube de remplacement. Une fois cela achevé ébavurez- en les bouts .

  1. Passez à l’étape de l’assemblage du nouveau morceau de tuyau après l’avoir mesuré et découpé

Avant d’intégrer le nouveau morceau à votre tuyauterie, il vous faudra écarter délicatement l’une des sections de conduite restantes . Les colliers qui fixent la partie la plus courte doivent être défaites pour la détacher du mur.

  1. Encollez les surfaces de contact :

Pour ce faire, vous avez deux possibilités :

  • Coller sur les surfaces déglacées en appliquant directement la glu aux manchons.
  • Coller le nouveau tronçon au système via le bout de votre tube et des sections de la conduite d’origine.
  1. Le tube doit être joint aux manchons :

Intégrez les manchons aux extrémités du nouveau tube, sans les faire tourner, puis enfilez le tube de part et d’autre des deux côtés.

Comment changer une chasse d’eau

Ca y est c’est décidé, il vous faudra remplacer votre ancienne chasse d’eau . Vérifiez alors au niveau du robinet d’arrivée et assurez-vous qu’il soit bien fermé . Vous le trouverez à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. On ne démonte pas une chasse d’eau sans détacher son couvercle :

L’unique façon de désinstaller une chasse d’eau tirette, c’est de la dévisser. Quant au démontage d’une chasse d’eau pressoir, il vous faudra dénouer le fil en assurant le lien.

  1. Pensez maintenant à retirer l’ ancienne chasse d’eau :

Utilisez une clé plate ou une clé à molette pour dévisser l’écrou connectant le robinet d’arrivée d’eau au système de remplissage. Retirez le robinet flotteur du réservoir en dévissant l’écrou en plastique qui le fixe .

  1. Le joint doit être écarté du réservoir des toilettes pour permettre l’installation de votre nouvelle chasse d’eau :

Les écrous assurant la fermeture du réservoir de vos toilettes sur la cuvette doivent être démontés. Il vous faudra alors les dévisser ! Retirez ensuite les vis par le haut. Après l’avoir désinstallé saisissez le réservoir et posez-le par terre . Votre soin d’étanchéité usagé doit être retiré à son tour. Utilisez une clé spéciale pour ce faire.

  1. Repositionner le réservoir sur la cuvette est également une étape indispensable à l’installation d’une nouvelle chasse d’eau :

Purifiez la céramique et puis remettez le réservoir à sa place. Vissez-en d’abord de fond et puis l’écrou du système de fixation de la nouvelle chasse d’eau: celui-ci avec une clef spéciale. Placez le nouveau joint mousse. Insérez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir. Introduisez le vis de fixation et puis serrez-en les écrous.

  1. On ne peut pas poser une nouvelle chasse d’eau sans rétablir flotteur et robinet :

Préparez un joint à faire glisser sur le pas de vis du robinet flotteur. Intégrez ensuite ce pas de vis dans son trou. Une fois cela fait , consolidez l’écrou de fixation du flotteur puis, montez le joint fibre dans l’écrou du robinet. En vous équipant de la bonne clef, vous pouvez serrer l’écrou tout en maintenant le robinet..

  1. Préparez-vous à monter votre chasse d’eau neuve :

Ajustez la hauteur du nouveau mécanisme de chasse à la taille du réservoir. Le mécanisme doit être ensuite installé sur sa base tout au fond du réservoir. Fixez en tournant à 90° dans le sens d’une montre.

Quand le plombier n’est pas disponible : 5 bonnes méthodes pour nettoyer son chauffe-eau par soi-même

  1. Pour nettoyer votre chauffe-eau ; il vous faudra commencer par le déconnecter entièrement de votre prise d’alimentation électrique

Mettez le disjoncteur général hors tension et détachez le fusible de votre chauffe-eau .

  1. Le chauffe-eau électrique a été désactivé et débranché ? Maintenant il vous faudra le vidanger

Un chauffe-eau à résistance stéatite ne nécessite pas de vidange par opposé à un chauffe-eau thermoplongée.

  1. La vidange une fois terminée, passez tout de suite à l’étape du démontage de la résistance de votre chauffe-eau électrique

Après avoir vidangé votre chauffe-eau , démontez la résistance placée sous le capot de protection ! Dévissez ensuite le capot de protection pour la détacher entièrement .

  1. Le nettoyage de résistance : l’ avant-dernière étape du détartrage de votre chauffe-eau électrique

Vous pouvez vous servir d’un détartrant commercial pour astiquer la résistance d’un chauffe-eau . Trempez-la quelques heures dans la solution de lavage avant de la nettoyer avec une brosse métallique. Terminez par le rinçage à l’eau chaude.

  1. Avant de réactiver votre chauffe-eau , il vous faudra remettre la platine à sa place

Pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée, réinstallez la platine tout simplement. Pour celui d’un chauffe-eau à résistance en stéatite, il faudra remonter le fourreau sur la résistance et restaurer cette dernière dans la cuve. Remplissez-la avant de réactiver votre chauffe-eau électrique